Bienvenue
Matchs
Actualités
Vidéos
Classement
Matchs
Aujourd'hui
Derniers Matchs
Prochains Matchs
Actualités
Analyses & commentaires
19 Févr.
21:17
OM : le burn-out d’Adil Rami expliqué par un coach mental

Le défenseur de l’OM Adil Rami a révélé que sa première partie de saison catastrophique s’expliquait par un burn-consécutif à la victoire à la Coupe du monde 2018.

Pour les plus vieux supporters de l’OM, Sauveur Lombardo renvoie à une période très compliquée de l’OM, celle du début du XXIe siècle. Juste après la belle saison de son centenaire (1998-99, 2e place, finale de Coupe de l’UEFA), le club avait frôlé la descente deux années de suite. En 1999-2000, il avait fait appel à un préparateur mental, Sauveur Lombardo, pour tenter de relever des joueurs touchés mentalement. Ce dernier a été contacté aujourd’hui par Le Phocéen pour qu’il explique pourquoi Adil Rami avait pu faire un burn-out.

« C’est un être humain, tout simplement. Le burn-out existe lorsqu’il y a un écart trop important entre ce que je fais et ce que je suis, et que je ne me reconnais plus. On se retrouve perdu et on se pose de plus en plus de questions, c’est là que le mental tourne. Adil Rami n’est plus tout jeune et il a eu jusque-là un parcours exemplaire, tant sur le plan sportif que sur son attitude que tout le monde appréciait. Les problèmes personnels qu’il a pu connaître ont pu le dévier de cette trajectoire, car il y a un décalage entre ce qu’il a envie d’être et ce qu’il fait. »

« C’est là que le lien se distend. Le burn-out peut être très sérieux quand ce lien casse, mais dans son cas, il n’a pas cassé et c’est le plus important. Il reconnait que sa blessure lui a permis de se remettre dans le bon sens, et il a raison. Pour redevenir performant, il faut réussir à s’aligner entre la réalité d’aujourd’hui, les capacités que l’on a et ce que l’on veut vraiment. Il n’était plus aligné et il s’est mis à tourner en rond. »

R.N.

19 Févr.
21:04
Stade Rennais : le groupe pour le match retour contre le Betis Séville

L’entraîneur du Stade Rennais, Julien Stéphan, a communiqué la liste des joueurs qui voyageront jusqu’à Séville pour tenter d’éliminer le Betis (3-3 à l’aller).

Pas de surprise dans le groupe rennais appelé à jouer au stade Benito-Villamarin jeudi soir. Jordan Siebatcheu (blessé) et Benjamin André (suspendu) sont les seules absences majeures. Les Rouge et Noir tenteront d’arracher la qualification dans le bouillant stade andalou, après le 3-3 décevant (ils menaient 3-1 à la mi-temps) de l’aller.

Le groupe : L. Badiashile, Gertmonas, Koubek – H. Traoré, Zeffane, Da Silva, Mexer, Bensebaini, Nyamsi, Gélin – Johansson, Grenier, Bourigeaud, Camavinga, Hunou – Ben Arfa, Lauriente, Del Castillo, M. Niang, I. Sarr.

R.N.
19 Févr.
20:47
Résultats Champions League : OL 0-0 FC Barcelone ; Liverpool FC 0-0 Bayern Munich (mi-temps)

C’est la mi-temps au Groupama Stadium et à Anfield Road, et aucun des quatre 8es de finalistes jouant ce soir n’a réussi à trouver le chemin des filets.

Le Groupama Stadium est en ébullition ce soir pour la venue du FC Barcelone. Et l’enceinte lyonnaise a bien failli entrer en éruption lorsqu’à la 9e minute, une magnifique frappe de Léo Dubois a été détournée sur sa transversale par Marc André ter Stegen. Ca a été la plus grosse occasion du mach. Pour le reste, le FC Barcelone a monopolisé le ballon et s’est procuré quelques situations chaudes. Mais à la mi-temps, les Gones peuvent se targuer de regarder Lionel Messi et ses partenaires droit dans les yeux.

A Anfield, même 0-0 entre Liverpool et le Bayern. Mais là, ce sont les locaux qui ont eu le ballon le plus souvent et les meilleures occasions. Rien d’aussi tranchant que le tir de Dubois même si Sadio Mané s’est retrouvé en bonne position à la 33e mais a dévissé sa frappe.

R.N.

19 Févr.
20:47
OL : l’ancienne gloire Edmilson s’est payé tous les Gones, particulièrement Memphis Depay

Témoin parfait du match de ce soir puisqu’il a évolué à l’OL de 2000 à 2004 puis au FC Barcelone de 2004 à 2008, l’ancien défenseur Edmilson s’est lâché sur les Gones.

Ancien Lyonnais et ancien Barcelonais, Edmilson a été interrogé par L’Equipe sur le choc de ce soir au Groupama Stadium. Et autant l’ancien défenseur central s’est montré élogieux – comme toujours – à l’égard des « Blaugranas », autant il n’a pas hésité à tailler les Gones actuels, accusés selon lui de ne voir l’OL que comme un tremplin et de ne se donner à fond que lors des matches européens.

« Les joueurs ne se comportent pas de la même manière selon les compétitions. En championnat, je ne les sens pas concentrés comme ils peuvent l’être en Europe. Comment c’est possible de jouer d’une manière contre Bordeaux et d’une façon complètement différente contre Manchester City ? Les Lyonnais ne jouent pas pour gagner des titres. Pour eux, Lyon n’est qu’un tremplin pour évoluer dans un meilleur club. Ils savent que tout le monde regarde la Coupe d’Europe, c’est donc pour eux une opportunité de se montrer. »

« Ce serait bien qu’on sache dans quelle position Memphis Depay a envie de jouer. Il pense qu’il a les qualités d’un très grand joueur, mais il alterne entre des performances de haut niveau et d’autres moins bonnes. »

R.N.

19 Févr.
20:17
PSG : Neymar fait une confession touchante concernant sa blessure

L’attaquant brésilien du PSG Neymar a reconnu qu’il avait passé deux jours à pleurer après avoir rechuté de sa blessure au métatarse contre le RC Strasbourg.

En pleine récupération de la rechute de sa blessure du cinquième métatarse, contractée lors du 16e de finale de Coupe de France contre le RC Strasbourg (2-0), Neymar a donné une interview au média brésilien TV Globo, qui ne sera diffusée que le 3 mars mais dont un extrait a déjà filtré. On y apprend que l’attaquant du PSG a très mal vécu cette blessure, un an après la première…

 

« C’était plus compliqué. La première fois que je me suis blessé, je me suis dit: « Je vais me faire opérer, il faut résoudre ça au plus vite ». Je n’étais pas triste. Cette fois, j’ai eu plus de mal à digérer. J’ai passé deux jours à pleurer chez moi. »

Heureusement, comme toujours chez lui, son naturel joyeux a rapidement repris le dessus. Surtout que son anniversaire (le 5 février, soit treize jours après sa blessure) arrivait relativement vite. Sa joie sur les buts du PSG lors du 8e de finale aller de Champions League à Old Trafford (2-0) montre que « O Ney » a retrouvé le moral !

R.N.

19 Févr.
20:02
OL – FC Barcelone : Ferland Mendy s’est fait peur à l’échauffement

Le latéral gauche de l’OL Ferland Mendy a connu une alerte à un mollet lors d’un cinq contre cinq à l’échauffement du match contre le FC Barcelone.

Ca aurait été sacrément dommage ! Suivi par le FC Barcelone, Ferland Mendy a une belle occasion ce soir de prouver sa valeur aux Catalans, qu’il affronte en 8es de finale de la Champions League. Seulement, comme le rapporte L’Equipe, le latéral gauche a failli ne pas jouer le match alors que Bruno Genesio avait couché son nom dans le onze de départ !

Lors du traditionnel cinq contre cinq qui ponctue l’échauffement, Mendy s’est en effet pris un coup involontaire de la part de son partenaire Marcelo. Il a dû subir des soins de la part du staff médical pendant plusieurs minutes qui ont fait planer le doute sur sa participation. Heureusement, Mendy a repris son échauffement par la suite.

Si l’histoire est belle, il sera impliqué sur une action décisive des Gones !

R.N.

19 Févr.
19:47
FC Barcelone : une légende « blaugrana » raconte sa pire humiliation signée Lionel Messi

Légende du FC Barcelone, l’ancien défenseur Carles Puyol a raconté comment Lionel Messi l’avait humilié une fois lors d’un entraînement.

France Football a contacté nombre d’adversaires de Lionel Messi pour savoir comment ils avaient vécu leurs duels avec La Pulga. La plupart du temps, ça a tourné à l’humiliation et la conclusion du papier, c’est que quand l’Argentin, rien ne peut l’arrêter. Espérons que les Lyonnais n’auront pas pris la peine de le lire avant le match…

L’exemple le plus parlant est issu d’une interview accordée par la légende barcelonaise Carles Puyol à La Vanguardia. L’ancien défenseur central était dur au mal et a rarement été pris en défaut. Mais le jour où il s’est décidé à s’attaquer à Lionel Messi lors d’un entraînement, ça a tourné au carnage. La pire humiliation de sa vie, comme il l’a expliqué…

« Un jour, on a fait un un-contre-un à l’entraînement. J’ai voulu le défier. Je me suis dit : « Je vais voir s’il me passe ». Ce fut l’un des moments les plus humiliants de ma vie ! Pep (Guardiola) m’a dit : « Carles, ne me le blesse pas ! ». Je lui ai répondu : « Si tu ne veux pas qu’il se passe quelque chose, alors arrête l’entraînement ! » J’ai tout essayé et il a été supérieur partout. Il va à une autre vitesse que nous. Il m’a humilié. »

R.N.

19 Févr.
19:32
PSG : bonne nouvelle pour Edinson Cavani
19 Févr.
19:02
LOSC : avec un peu de chances, les Dogues pourraient déjà être qualifiés pour la Champions League !

Le LOSC a d’autant plus de mérite d’être un brillant dauphin du PSG qu’il n’a pas été gâté par la chance cette saison : il a touché 12 fois les montants !

Tenu en échec par Montpellier (0-0) au stade Pierre-Mauroy le week-end dernier, le LOSC a eu la malchance de toucher du bois. Christophe Galtier a évité de mentionner ce fait de jeu contraire dans son analyse d’après-match et c’est tout à son honneur car le technicien marseillais aurait toutes les raisons de pester contre la mauvaise fortune !

En effet, d’après le site de statistiques Opta, les Dogues sont l’équipe de L1 ayant le plus souvent touché du bois depuis le début de la saison : 12 fois ! Avec un peu de chance, donc, ils pourraient compter plus que leurs quatre points d’avance actuels sur l’OL et seraient quasiment qualifiés pour la Champions League puisque les 4e et 5e, l’OM et l’ASSE, pointent à dix longueurs !

Espérons pour les Lillois que dans treize journées, ils ne regretteront pas le fait que dame chance leur ait tourné le dos toute la saison !

R.N.

Vidéos des matchs
Ligue 1 Conforama
LaLiga Santander
Serie A
Journée 24
Paris Saint-Germain-Girondins de Bordeaux (1-0) - Journée 24 - Ligue 1
Stade Rennais FC-AS Saint-Etienne (3-0) - Journée 24 - Ligue 1
Montpellier Herault SC-AS Monaco (2-2) - Journée 24 - Ligue 1
Dijon FCO-Olympique de Marseille (1-2) - Journée 24 - Ligue 1
RC Strasbourg Alsace-Angers SCO (1-2) - Journée 24 - Ligue 1
OGC Nice-Olympique Lyonnais (1-0) - Journée 24 - Ligue 1
Toulouse FC-Stade de Reims (1-1) - Journée 24 - Ligue 1
FC Nantes-Nimes Olympique (2-4) - Journée 24 - Ligue 1
Amiens SC-SM Caen (1-0) - Journée 24 - Ligue 1
EA Guingamp-LOSC (0-2) - Journée 24 - Ligue 1
Ligue 1 2018-2019 Résumé Journée 24
Journée 23
Valencia CF vs Real Sociedad (0-0) - Journée 23 - LaLiga
Sevilla FC vs SD Eibar (2-2) - Journée 23 - LaLiga
Deportivo Alaves vs Levante UD (2-0) - Journée 23 - LaLiga
CD Leganes vs Real Betis (3-0) - Journée 23 - LaLiga
Athletic Club vs FC Barcelona (0-0) - Journée 23 - LaLiga
LaLiga 2019-2019 Résumé Journée 23
RCD Espanyol vs Rayo Vallecano (2-1) - Journée 23 - LaLiga
Real Valladolid vs Villarreal CF (0-0) - Journée 23 - LaLiga
Girona FC vs SD Huesca (0-2) - Journée 23 - LaLiga
Atletico de Madrid vs Real Madrid (1-3) - Journée 23 - LaLiga
Getafe CF vs RC Celta (3-1) - Journée 23 - LaLiga
Journée 23
Sampdoria (0-1) Frosinone - Journée 23 - Serie A
Sassuolo (0-3) Juventus - Journée 23 - Serie A
Torino (1-0) Udinese - Journée 23 - Serie A
Milan (3-0) Cagliari - Journée 23 - Serie A
Bologna (1-1) Genoa - Journée 23 - Serie A
Atalanta (2-1) SPAL - Journée 23 - Serie A
Parma (0-1) Inter - Journée 23 - Serie A
Serie A 2018-2019 Résumé Journée 23
Fiorentina (0-0) Napoli - Journée 23 - Serie A
Lazio (1-0) Empoli - Journée 23 - Serie A
Chievo (0-3) Roma - Journée 23 - Serie A
Classement
Ligue des Champions
LaLiga Santander
Premier League
Total Africa Cup of Nations
Groupe A
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
6
6
1
3
2
6
5
1
1
6
0
1
5
2
14
-12
Groupe B
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
8
6
2
2
2
6
7
-1
4
2
6
0
2
4
6
13
-7
Groupe C
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
9
6
2
3
1
7
5
2
4
6
1
1
4
5
17
-12
Groupe D
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
4
6
1
1
4
5
8
-3
3
6
1
0
5
4
12
-8
Groupe E
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
7
6
2
1
3
6
11
-5
4
0
6
0
0
6
2
13
-11
Groupe F
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
6
6
1
3
2
8
16
-8
3
6
0
3
3
11
14
-3
Groupe G
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
7
6
2
1
3
7
16
-9
7
6
2
1
3
8
9
-1
Groupe H
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
8
6
2
2
2
6
6
0
4
6
1
1
4
4
12
-8
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
36
24
9
9
6
30
21
9
36
24
10
6
8
25
28
-3
34
24
9
7
8
30
25
5
33
24
9
6
9
27
30
-3
32
24
6
14
4
24
20
4
31
24
7
10
7
33
34
-1
30
24
6
12
6
24
28
-4
30
24
8
6
10
36
43
-7
29
24
7
8
9
25
30
-5
29
24
8
5
11
27
37
-10
27
24
6
9
9
25
34
-9
26
24
6
8
10
19
29
-10
24
24
6
6
12
36
43
-7
23
24
4
11
9
26
31
-5
23
24
6
5
13
27
41
-14
18
24
4
6
14
23
40
-17
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
50
26
15
5
6
53
37
16
50
26
15
5
6
45
29
16
39
26
11
6
9
34
33
1
37
26
10
7
9
34
34
0
33
27
9
6
12
36
39
-3
33
26
9
6
11
32
39
-7
33
26
10
3
13
37
47
-10
32
26
9
5
12
31
34
-3
27
26
7
6
13
27
34
-7
27
26
7
6
13
28
39
-11
27
26
7
6
13
29
47
-18
25
26
6
7
13
22
34
-12
25
26
7
4
15
24
47
-23
24
26
5
9
12
28
44
-16
19
17
26
4
5
17
25
58
-33
11
26
2
5
19
14
48
-34
Groupe A
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
3
3
0
3
0
2
2
0
1
3
0
1
2
2
5
-3
Groupe B
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
2
3
0
2
1
5
6
-1
1
3
0
1
2
4
8
-4
Groupe C
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
2
3
0
2
1
2
3
-1
4
1
3
0
1
2
2
6
-4
Groupe D
Equipe
Pts
J
G
N
P
BP
BC
+/-
3
2
3
0
2
1
1
2
-1
1
3
0
1
2
1
3
-2